Danse, monde vivant !


Chaque représentation est une invitation à reconnecter au vivant et à s'ouvrir à une nouvelle manière de voir le monde, peut-être celle de son voisin.


Prochain Spectacle : "Out!"

Samedi 9 Octobre 2021
14h puis 17h

"Ouverture Exceptionnelle"
Place Maisonnat
Square des fusillés
Grenoble

La compagnie

Née en 2017 au burkina-Faso et en 2019 en France, la compagnie CTC n'est autre que la continuité de la compagnie LENOU créée en 2012. Lénou Vernay résidant au Burkina-Faso à cette même année, décide de monter sa première compagnie riche de ses diverses expériences en Europe.

Son premier projet fut une collaboration avec le peintre burkinabè Yacinthe Ouattara en 2012 : Trytique. Pièce mélangeant danse, musique et peinture jouée à Ouagadougou la même année.
L'année suivante, elle crée et interprète « Corps 'Eruption », solo de danse à travers lequel elle exprime la corruption et ses travers. Cette pièce fut jouée en France (JASPIR) fin 2013 et au Sénégal en 2014 (Festival chemins croisés).

En 2014, Lénou décide de travailler en collaboration avec Esther Tarbangdo sur « La place de l'autre » qui sera jouée plusieurs fois à Ouagadougou jusqu'en 2016 (Festival Saagsaoda; CDC La Termitière;...). Cette pièce a bénéficié d'une résidence financée en 2015 par le ministère de la culture du Burkina-Faso et le CDC La Termitière.

C'est cette collaboration qui décide Lénou à renommer sa compagnie “CTC” portée par l'association “Craque Ta Coquille” formée en 2017 à Ouagadougou.

En 2020, Lénou décide de travailler sur le “Lobotomy show” avec Olga et Barnabé.

Néanmoins, la crise sanitaire inattendue la motive à réaliser 3 projets vidéos “mouvement confit”.

Aussi, elle réalise la capsule vidéo “Tout vient à Mmmh à qui sait attendre” sur une commande du théâtre Le Déclic (Claix), suite à l’annulation de “Lobotomy show”.

Enfin, la fermeture des théâtres en 2021 la pousse à créer “Out!” avec les 2 mêmes danseurs.

Les Artistes

Mobirise
Lénou Vernay
Danseuse, Chorégraphe

Lénou Vernay s'intéresse à la danse jazz et hip-hop dès son plus jeune âge. A 15 ans, elle entre à l'Institut de Danse et des Arts de l'Isère (Janis Godfrey, Grenoble). Baignée dans la culture jazz, elle part danser dans des comédies musicales, en Angleterre, trois ans après.

Plus tard, elle passe son diplôme d'Etat en danse jazz à Montpellier. C'est durant sa formation qu'elle découvre la danse contemporaine avec Françoise Texier, Patricia De Anna, Hélène Cathala... En 2009, elle monte alors ses premiers projets pédagogiques à l'université Montpellier III.

Parallèlement, elle s'engage dans différents projets contemporains en 2008, en tant que danseuse-interprète tels que "L'autre Rive" (Patrice Barthès), "X'Taz" (François Rascalou).

Elle devient danseuse permanente de la compagnie Korzeart (Agnès Bonfils) regroupant divers artistes: Marielle Dormoy (Artiste peintre/"Les crevettes en goguette"), Arnaud Demuync (réalisateur/"A l'ombre du voile", 2008-2010).
Blessée en 2011, Lénou décide de découvrir les danses traditionnelles au Burkina Faso. Elle réalise la performance "Tryptique" (2012) avec l'artiste-peintre Hyacinthe Ouattara, danse lors de festivals comme le FESPACO (Seydou Boro) et « Rendez-vous chez nous ».

En 2013, elle s’engage activement dans la vie culturelle burkinabè en co-dirigeant l'association JUMP et en fondant sa compagnie. Elle chorégraphie « Corps'Erruption » programmé au Sénégal.

En 2015, elle chorégraphie et interprète « La place de l'Autre », à Ouagadougou en collaboration avec Esther Tarbangdo. Cette même danseuse et un danseur hiphop s'engagent au sein de sa compagnie: compagnie CTC. Ensemble, ils organisent 2 formations courtes en 2017 et 2018 auprès de jeunes danseurs pré-professionnels burkinabès (Ouagadougou, CDC La Termitière).

Fin 2019, elle commence la création “Le lobotomy show” avec 4 danseurs. En parallèle, elle fonde une compagnie amateur et collabore avec l'association SEP (Sclérose En Plaques) la même année.

Parallèlement, elle continue d'être interprète pour d'autres compagnies comme Auguste-Bienvenue (depuis 2018) et Colette Priou (depuis 2014).
De part son parcours riche composé de différents univers, son travail chorégraphique et sa technique se dirigent plus vers une recherche permanente de la forme nouvelle permettant une liberté d'expression corporelle métissée et sans frontière. Celle-ci se veut fluide tout en gardant une puissance musicale.

Mobirise
Victor Bouaziz
Danseur, interprète

Victor est un B-Boy de Grenoble, né en 1996. Il débute la danse en 2009 en prenant des cours de Hip-Hop à l’école « Les Planches » et à Emilie Kern, où il s’initie aux bases des danses Hip-Hop.

Assez vite, il est attiré par le Break, qu’il pratique assidûment en autodidacte, tout en continuant de prendre des cours.

Cette expérience lui apporte une petite connaissance de la scène au travers de différentes représentations et de concours chorégraphiques (Marcilloles 2016). Par la suite, il découvre la culture Hip-Hop dans son ensemble, se détache des cours, préférant évoluer au contact des danseurs de l’agglomération.

Il intègre 38ème Parallèle en 2016, dans laquelle il tient un rôle de secrétaire. Au sein de l’association, il contribue à la mise en place de certains évènements, comme le Parallel Jam 2017 et le Parallel Jam 2018 notamment. Les membres de l’association et lui participent à de nombreux battles et regroupements Hip-Hop, locaux et internationaux.

Aujourd’hui, Victor est un membre actif de 38ème Parallèle ; porteur du projet « Underground Connections », il continue de mener des actions en faveur de la culture à travers l’association, tout en évoluant dans sa danse auprès du Crew Parallel Steps.

Mobirise
Olga Thiery
Danseuse, interprète

Passionnée par l'alternative “underground” de la culture tribale, elle découvre la danse tribale pour laquelle elle se passionne très vite. Au fil des événements dansés auxquels elle participe, sa soif artistique l'amène à vouloir développer ses qualités de danseuse.

Dès lors, elle s'investi très vite dans une formation technique à l'école des Planches (Grenoble) afin d'y découvrir les techniques contemporaines, jazz et classiques de 2012 à 2015.

Son professionnalisme et ses progrès fulgurants l'amène très vite à danser pour divers événements de la compagnie Colette Priou (Festival les Soirées et Mois de l'Accessibilité de 2013 à 2015).
Parallèlement, Olga se forme en hip-hop et se fait vite remarquer par Redouane Gadamy. C'est ainsi qu'elle participe à Divercities (rencontres musicales internationales) en 2014 en tant que danseuse interprète (Cie Styl'O'Styl).

En 2015, elle intègre un rôle pour la compagnie hip-hop break theatre (création “Vestiaires”) en tant que danseuse interprète.

Après seulement 3 ans de pratique “académique”, elle entre en formation supérieure du danseur interprète à l'école Dance Area de Genêve, en 2016.

De là, elle développe d'autant plus ses qualités d'interprète auprès de divers chorégraphes. Aussi, elle décide d'approfondir ses qualités pédagogiques dansées en Suisse et en France auprès de diverses structures.

Olga sait amener un côté avant-gardiste par son côté alternatif lorsqu'elle travaille en création.

C'est pourquoi elle intègre la compagnie CTC fin 2019, à son retour en région Rhône-Alpes.

Agenda

  • Vendredi 16 Juillet 18h00 - Jardin Hoche - Grenoble
    Dans le cadre du Festival Eclats de Culture
  • Dimanche 15 Août 15h et 18h30 - Place du Chef Lieu - Saint-Colomban-des-Villards (73)
    Festival du 15 Août
  • Samedi 28 Août 18h30 - Quartier "Abbaye" Grenoble
    Dans le cadre du Festival Eclats de Culture
  • Vendredi 10 Septembre - Lomé/Togo
    Dans le cadre du Festival Nïkaala
  • Samedi 18 Septembre à 18h - Ecole Paul Bert, 7 Place Dr Girard, Quartier "Ile Verte" Grenoble
    Fête de l'Ile Verte
  • Samedi 9 Octobre à 14h Place Maisonnat et 17h Square des Fusillés - Grenoble
    Festival "Ouverture Exceptionelle"

Abonnez vous à la newsletter

Mobirise web builder - Go here